Les maux de bouche

Les traitements de chimiothérapie, de radiothérapie et d’antibiothérapie peuvent entraîner des effets secondaires dans la sphère buccale tels que des aphtes (petites ulcérations blanches de la muqueuse buccale) dans la bouche ou sur la langue, des mucites (inflammation de la muqueuse qui recouvre l’intérieur de la cavité buccale), des gingivites (inflammation de la muqueuse des gencives), une sécheresse de la bouche ou une candidose buccale.

Tous ces maux pouvant être très désagréables, voire extrêmement douloureux, il est important de les soulager, et même d’agir en prévention pour pouvoir continuer de s’alimenter et éviter ainsi la dénutrition.

LES APHTES, INFLAMMATIONS ET SÉCHERESSE DE LA BOUCHE

Quelles actions entreprendre ?

En prévention, pour diminuer l’intensité des aphtes, des mucites et autres inflammations : si vous le pouvez, sucez des glaçons pendant au moins une heure lors des séances de chimiothérapie. Cela provoque un effet vasoconstricteur qui réduit la sensibilité des muqueuses et diminue le risque d’inflammation. De retour à la maison, sucez de nouveau des glaçons, ou un sorbet fait maison préparé avec des fruits bio. Supprimez l’alcool, le tabac et réduisez les sucreries.

Une fois les maux déclarés
Éliminez temporairement de votre alimentation les fromages à pâte cuite (emmental, gruyère, comté…), les crustacés, les tomates, les noix, les groseilles, les fraises, le raisin, la pomme, la figue, le chocolat.
Si vous souhaitez quand même manger des aliments acides tels que le vinaigre, le citron, la tomate, passez-les quelques secondes au micro-ondes pour adoucir leur acidité. Pour ne pas vous priver des bienfaits des fruits, faites-les cuire pour diminuer aussi leur acidité.

Privilégiez les aliments moelleux. Hachez ou mixez les aliments en purée, soupe, com-pote, crème pour limiter le contact avec les muqueuses douloureuses et si besoin, mangez et buvez avec une paille, il en existe avec de gros diamètre.
Évitez les aliments durs, secs, croquants, trop épicés et très salés.

Comme la chaleur fait ressortir la douleur, mangez les aliments froids ou juste tièdes. Il en est de même pour les boissons. Le froid a un effet apaisant. Buvez beaucoup (eau, thé, tisane) mais pas chaud !

Après chaque repas, brossez-vous les dents avec une brosse à dents à poils souples. Réalisez des bains de bouche sans alcool (ceux avec alcool dessèchent la muqueuse de la bouche et risque de provoquer des sensations de brûlure). Hydratez vos lèvres plusieurs fois par jour.

Appliquez de la propolis directement sur les aphtes en spray ou avec un coton tige. Préférez la propolis blanche (sans alcool) car contrairement à la propolis noire, elle ne pique pas et apporte un grand soulagement.

Certains médicaments de chimiothérapie entraînent aussi une sécheresse de la bouche. Pour la soulager, vous pouvez faire des pulvérisations d’eau de source, boire des eaux gazeuses citronnées, rincez votre bouche avec de l’eau salée, mâchez des chewing-gum sans sucre, sucer des glaçons aromatisés ou utiliser un substitut de salive vendu en pharmacie.

Une aide du côté de la micro-nutrition. Vous pouvez prendre :

  • du magnésium et du manganèse pour leur action sur les muqueuses,
  • du zinc, du cuivre et du sélénium qui agissent sur l’épithélium buccal,
  • du silicium organique pour régénérer les tissus,
  • de l’huile de bourrache qui nourrit la peau et les muqueuses.

Quelques produits qui peuvent vous être utiles

Le gel OraLife de nutraceutical, un gel aux propriétés apaisantes et anti-inflammatoires à action rapide.

Ballot-Flurin : le bain de bouche à la propolis blanche, extrait de propolis blanche sans alcool, spray de propolis blanche sans alcool, pollen de châtaignier Français riche en protéine et en manganèse.

VEA France : VEA Oris, spray buccal qui protège, apaise et répare la muqueuse buccale en cas d’aphtes, brûlure, sécheresse, manque de salive, mucite, stomatite et ulcération.

Recette de bain de bouche maison

  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium (7 g),
  • 1/2 litre d’eau plate.

Mélangez le bicarbonate de sodium et l’eau. Cette préparation se conserve à tempé-rature ambiante et servira pour une journée, s’il en reste jetez-la. Faites un nouveau mélange chaque jour.

Utilisation du bain de bouche
Bien agiter le mélange avant utilisation. Faire vos bains de bouche toutes les deux heures. Prendre une cuillère à soupe en gargarisme, gardez-le dans la bouche 30 à 60 secondes avant de recracher. Répéter l’opération deux ou trois fois.